Chère Amie, cher Ami,

Le Cercle d’Optimistan réunira bientôt à Bruxelles des hommes et des femmes qui ont décidé de participer concrètement à l’insurrection des consciences (1) et de se réapproprier le pouvoir citoyen, ainsi que la responsabilité qui l’accompagne, des hommes et des femmes qui ont décidé de croire en la métamorphose des mentalités et en l’avènement d’un monde meilleur.

Il sera le Cercle des Lumières où l’on mettra l’Optimisme en action, un point de confluence de dialogues constructifs et d’initiatives citoyennes, d’intelligences du cœur et de l’esprit, de toutes les cultures, de toutes les langues, de toutes les couleurs de peau, de tous les courants de pensée.

Si nous voulons que le monde reste beau ou qu’il le devienne davantage encore, il faudra que nous nous y impliquions, que nous élevions notre état de conscience, que le manager devienne une plus belle personne pour devenir un meilleur manager, l’actionnaire une plus belle personne pour devenir un meilleur actionnaire, le grand-père une plus belle personne pour devenir un meilleur grand-père, le musicien une plus belle personne pour devenir un meilleur musicien … C’est à une grande aventure de travail collectif que le Cercle d’Optimistan veut convier ses membres, un travail d’information, d’étude, de réflexion et de dialogue, un travail d’indignation aussi face à tous les cynismes, un travail de propositions et de communication, un travail d’action.

Le Cercle d’Optimistan s’établira dans une belle villa à Boitsfort. Les membres qui, ensemble, veulent concrètement accomplir quelque chose pour servir le monde et le réenchanter, s’y retrouveront, toujours dans la bonne humeur.

Nous y trouverons des salons où l’on pourra, à n’importe quelle heure, venir discuter ou lire tranquillement un beau livre ou le journal, nous y trouverons des salles de réunion et des bureaux conçus et aménagés selon les dernières avancées pour optimiser la réflexion collective, mais aussi un restaurant qui sera ouvert à partir de 7h30 jusqu’à 23h et où l’on pourra apprécier avec autant de plaisir une salade avec un verre d’eau qu’un délicieux repas convivial, nous y trouverons les plus belles terrasses de Bruxelles, mais aussi un potager de permaculture et, last but not least, un piano pour rappeler qu’en Optimistan, la seule langue officielle est la musique (2), ainsi qu’un billard, parce qu’on pourra aussi s’y détendre entre amis.

Le Cercle d’Optimistan sera l’ambassade de cet Etat métaphorique qu’est l’Optimistan, Etat de Conscience (3), le quartier général de la Métamorphose culturelle (4) et de la confiance en l’avenir, cette confiance qui engendre le désir et le plaisir d’entreprendre pour que demain le monde soit plus beau, plus juste, plus humain qu’il ne l’est aujourd’hui.

Il sera un lieu d’inspiration pour tous les acteurs qui sont conscients de l’urgence éthique pour la gouvernance des affaires publiques et privées, un lieu de développement de l’intelligence collective des entreprises qui n’ont plus pour seul but d’être les meilleures du monde, mais qui veulent aussi devenir meilleures pour le monde (5), un lieu de réflexion philosophique et d’action citoyenne fondées sur l’idée que nous sommes tous individuellement responsables de l’état de la société et de la planète.

Le Cercle d’Optimistan soutiendra activement l’association internationale Optimistes Sans Frontières, ainsi que les associations qui dépendent d’elles et en particulier la Ligue des Optimistes du Royaume de Belgique.

J’adorerais abolir l’argent, mais il faudra sans doute encore attendre un peu pour que l’humanité accomplisse ce saut quantique. En attendant, à contrecoeur, le Cercle d’Optimistan devra, afin de couvrir les frais de fonctionnement, demander une cotisation annuelle de 1000 euros à chacun de ses membres. Ceux d’entre eux qui adhèrent maintenant seront dispensés du paiement du droit d’entrée qui a été fixé à 900 euros.

La cotisation annuelle est réduite au tiers de la cotisation normale pour le conjoint d’un membre, pour les membres jusqu’à 33 ans, ainsi que pour les membres étrangers qui résident effectivement à l’étranger. Par ailleurs, une réduction de 10% du montant de la cotisation sera accordée aux membres qui s’engageraient à ne se rendre au Cercle qu’à pied, à vélo ou avec les transports en commun.

Le nombre de membres du Club d’Optimistan sera limité en fonction de la capacité de l’immeuble et les adhésions seront prises en compte dans l’ordre chronologique de leur réception.

L’aventure sera ambitieuse (6). Elle sera belle. Vous vous réjouirez d’y avoir participé et de l’avoir soutenue dès le départ.

Luc Simonet

1. Pierre Rabhi

2 … parce que, comme le disait Sofia Gubaidulina, la vie réduit l’homme en tant de pièces que je ne connais pas de tâche plus sérieuse que de l’aider, par la musique, à recomposer son unité spirituelle.

3. Pierre Teilhard de Chardin disait qu’à mesure que le monde se complexifiera, il conviendra d’en élever l’état de conscience.

4. Edgar Morin ‘Eloge de la métamorphose, cinq principes d’espérance’.

5. Guibert del Marmol

6. Playing small doesn’t serve the world. (Nelson Mandela)